Tour du monde, 9-12 ans

TOUR DU MONDE
projet d'ateliers pour les 9-12 ans
janvier 2014 - juin 2016

Le projet en bref

Ce projet consiste à organiser et animer des ateliers didactiques et ludiques destinés aux enfants et pré-adolescents de 9 à 12 ans. Son but est d’ouvrir l’horizon sur les différentes cultures représentées dans notre communauté et de confronter les préjugés avec des rencontres réelles. Le projet vise à sensibiliser nos jeunes aux questions du respect mutuel. L’intégration des nouveaux éléments ne se fera non pas de façon scolaire et théorique mais en faisant les choses et en partageant.

Bénéficiaires

Ces ateliers s’adressent aux pré-adolescents âgés de 9 à 12 ans : ceux qui viennent des communautés étrangères établies sur la commune de Sion et ceux qui souhaitent découvrir les richesses culturelles de ces communautés.

Objectifs du projet

  1. Découvrir le monde en restant sur place. S’ouvrir aux différentes cultures représentées dans notre communauté locale (la commune, le quartier).
  2. Confronter nos préjuges avec des rencontres réelles.
  3. Intégrer les nouveaux éléments non pas de façon scolaire et théorique mais en faisant et partageant des activités concrètes.
  4. Soutenir les enfants dans la découverte de leur valeur intrinsèque en tant qu’êtres humains et dans l’apprentissage de nouvelles compétences relationnelles.
  5. Découvrir les bases de la communication consciente (notions des sentiments et des besoins). Développer la capacité de trouver des mots pour décrire ce qu’on vit et communiquer avec respect.
  6. Expérimenter l'interaction dans un petit groupe comme une expérience réelle de la vie en société.

Description du projet

Concept pédagogique

Dans le cadre du projet, nous voulons proposer des ateliers éducatifs, ludiques et profonds à la fois. Chaque atelier s’articule autour de trois axes:

  • l’appréciation de l’individu enraciné afin de valoriser son bagage culturel ;
  • la responsabilité civique pour développer l’appartenance à la collectivité;
  • la communication consciente afin de mieux vivre la relation humaine.
  • L’individu enraciné : valorisation du bagage culturel de chacun
    • Originaire d'ici ou migrant, nos racines font partie intégrante de notre identité. Dans la société multiculturelle qui est la nôtre, le succès d’intégration passe par une valorisation réelle de l’héritage de chacun.
    • Les ateliers permettent de découvrir des autres pratiques et valeurs tout en mettant à l’épreuve nos préjugés ou notre ignorance. En tant qu’individu, les enfants découvriront la valeur de leur propre héritage et celui de leurs copains et copines d’ailleurs.
  • Responsabilité civique: l’importance de la collectivité
    • Il a fallu des siècles marqués par les guerres de conquête, conflits religieux et révolutions pour que, à partir de 1848, un état suisse avec sa démocratie directe soit né. Le civisme fait partie de cette culture d’engagement politique, culture d’investissement pour la ‘chose publique’ et le bien commun.
    • Le travail proposé dans nos ateliers se fait en gardant l’équilibre entre le souci de l’individu et le souci du bien de la collectivité. Dans le groupe, nous faisons de la place pour chacun, tout en mettant en relief les situations conflictuelles possibles, des occasions pour une recherche de solutions. C’est un micro-civisme qui s’expérimente en direct!
  • Communication consciente : la manière d’être en relation
    • La communication consciente est un autre terme pour la Communication Non Violente de Marshall Rosenberg. Cet outil, basé sur quatre éléments (observation, sentiment, besoin et demande) permet de clarifier sa propre position, mais permet également de se mettre à la place de l’autre (par l’empathie).
    • Dans nos ateliers, avec les enfants, nous mettons un accent tout particulier sur l’observation et sur l’identification des sentiments. Parfois, il est aussi possible d’explorer les besoins nourris ou insatisfaits, et même de formuler une demande de connexion ou d’action. L’essentiel se situe dans la démarche de base qui peut se résumer par deux termes : respect et bienveillance.

Ateliers proposés

Les premiers contacts ont été pris et les autres suivront au fur et à mesure.
Pologne, Italie, Chili, Liban, Portugal, France, USA.

Organisation de chaque atelier :

  • Chaque atelier est animé par quelqu’un d’un pays différent et accompagné par la responsable du projet.
  • Les rencontres ont lieu 1 fois par mois, le vendredi entre 17h00 et 20h00 avec le repas sur place.
  • Nombre des personnes : maximum 15.

Déroulement de chaque atelier :
17h00 Accueil, présentations ; mise en scène d'un ou deux éléments historiques ou contemporains
18h00 Cuisine – si nécessaire, certaines étapes réalisées par les animateurs en avance
19h00 Jeux d’ailleurs/danse/création
19h30 Partage : Avec quoi je pars ? Quelle découverte ai-je faite ?

Déroulement du projet

Phase préliminaire, janvier 2013– décembre 2013 :
Janvier - juin 2013 : élaboration du concept, validation pédagogique des ateliers
Septembre - décembre 2013 : élaboration du projet, recherche des partenaires

1ère phase : janvier 2014 – juin 2014
Réalisation des trois ateliers thématiques:
Pologne, Italie, Chili

  • nombre d’ateliers : 3
  • nombre de participants : max 15 par atelier (total 45)
  • temps d’intervention : 3h00 par atelier (total 9h)
  • nombre d’intervenants par atelier : 2
  • nombre d’heures d’intervenants : 9h*2=18h

2ème phase, octobre 2014- juin 2015:
Elaboration et réalisation des six nouveaux ateliers : Portugal, France, Liban...

  • nombre d’ateliers : 3 en automne, 3 en printemps
  • nombre de participants : max 15 par atelier, (total 90)
  • temps d’intervention : 3h00 par atelier, (total 18h)
  • nombre d’intervenants : 2
  • nombre d’heures d’intervenants : 18h*2=36h

3ème phase, octobre 2015- juin 2016:
Elaboration et réalisation des six nouveaux ateliers : restent à définir